Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PETIT-AUVERNÉ PATRIMOINE
  • PETIT-AUVERNÉ PATRIMOINE
  • : Un inventaire du patrimoine de la commune du Petit-Auverné (44) à partir d'une recherche documentaire.
  • Contact

Recherche

Liens

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 18:36

Pour un non spécialiste, la généalogie est délicate: on peut lire: de la Rivière, de la Rivière d'Auverné, de la Rivière du Haut Bois .

Mon opinion (!): le fief d'origine est en Auverné mais au fil du temps et des lignées, la famille a du progressivement délaisser le berceau pour évoluer.

 

 

Potier de Courcy, Pol (1815-1891). Nobiliaire et armorial de Bretagne. 1862.

1

RIVIÈRE(DE LA), voyez CHÉREIL.

 

RIVIÈRE (DE) , voyez MASCARÈNE.

 

RIVIÈRE (DE LA) (orig. d'Anjou), sr de la Bellonnière, — de la Roche-Gautron , — de

Boudé , — de la Ragotière, par. de Vallet.

Ext. réf. 1670, sept gén., ress. de Nantes.

D'or à cinq fusées accolées de gueules, au franc quartier d'hermines brochant sur

les fusées.

Pierre , vivant en 1480, père de René, marié à Marie de la Cressonnière.

 

RIVIÈRE (DE LA), sr dudit lieu et de Kernouan , par. de Haut-Corlay, — de Kersaudy,

de Saint-Quiouët et du Plessix-Hérupet, par. de Plaintel, — de Saint-Germain,

en Anjou, — de l'Isle-Aval, par. de Saint-Potan, — comte de Ploeuc en 1696, par.

de ce nom, — sr de la Touche et de Kervieux, par. de Saint-Marcel, — de Beanchesne,

par. de Quessoy, — de Kerlabourat, — de Saint-Michel, par. de Guingamp,

de Kertoudy, de Kerauffret et du Disquay, par. de Bourgbriac, — de la Villeneuve,

de Brunolo, — du Vieux-Marché et du Pontblanc, par. de Plouaret.

Anc. ext. chev., réf. 1670, treize gén.; réf. et montres de 1469 à 1543, par. De Haut-Corlay, év. de Cornouailles, et Plaintel, év. de Saint-Brieuc.

D'azur a la croix engreslée d'or (sceau 1380); aliàs : cantonnée à dextre d'une

fleur de lys de même (sceau 1382) ; aliàs : au franc canton de Rohan ( sceau 1387) ;

aliàs : écartelé au 1 : de Rostrenen; au 4 : de Kergorlay; au 2 : de Rohan ; au 3 : de

la Rivière. Devise : Undequâque inspiciendum.

Thibaut, fils Geoffroi,1 vers 1290, père de Louise, fille unique héritière, mariée à Christophe, juveigneur des comtes de Mur, qui prit pour lui et ses descendants le nom de la Rivière; Thibaut, compagnon d'armes de du Guesclin,se distingua à la bataille de Cocherel en 1364.et épousa Marie de Kergorlay; Henry, vivant en 1399,épouse Jeanne du Houlle,de la paroisse de Merléac,dont: 1°Geoffroi, chambellan du duc en 1437,qui a continué la branche aînée; 2°Eon, vivant en 1430,marié à Isabeau Moysan, dame de Saint-Quiouët.

Odet, abbé de Redon en 1474,+1492; un page du Roi en 1678; cinq gouverneurs de Saint-Brieuc depuis 1667, le dernier, lieutenant général en 1745, + 1781; un chevalier de Malte en 1730.

La branche aînée fondue dans Coëtrieux.

La branche de Saint-Quiouët fondue en 1754 dans la Fayette.

 

RIVIÈRE (DE LA), sr dudit lieu, par. de Tréduder.

Anc. ext., réf. 1669, neuf gén. ; réf. et montres de 1481 à 1543, par. de Tréduder,

év. de Tréguier.

Pour armes antiques : d'azur à une main dextre appaumée d'or en pal ; aliàs :

d'argent à trois chevrons de gueules, qui est Ploësquellec, à la bordure d'azur.

Mérien, vivant en 1448, épouse Jeanne de la Forest.

Cette famille, aujourd'hui éteinte, s'était fondue dans une branche cadette de Ploësquellec,qui avait retenu le nom de la Rivière.

 

 

RIVIÈRE(DE LA), sr dudit lieu, de la Pilousière et de la Provosté, paroisse d'Auverné,

  • de la Chauvelière, paroisse de Joué,

  • de Lancé, de Quienparle, paroisse de Saint- Viaud,Blason la rivière Auv

  • du Plessis, paroisse de Varades,

  • du Hautbois, paroisse de Saint-Julien-de-Vouvantes,

  • du Houssay et de la Juinière, paroisse de Trans,

  • de Crapado, paroisse de Plaintel.

Réformations et montres de 1427 à 1535, paroisse. d'Auverné, Varades, Trans et Plaintel, évêché de Nantes et Saint-Brieuc.

De gueules, au chevron d'hermines, comme Rhuys et Villeneuve.

Pierre, nommé dans le testament de Jean de Châteaubriant en 1262; Isabeau, dame de la Rivière,

épouse vers 1380 Gilles Menguy,qui prit les nom et armes de la Rivière; Jean, fils des précédents,

président aux comptes en 1418, puis chancelier de Bretagne , épouse Jeanne Brillet, dont Robert,

évêque de Rennes, + 1450.

Fondu dans Angier de Lohéac.

 

RIVIÈRE(DE LA), sr dudit lieu, par. de Moigné, — de la Monnaye, par. de Saint-

James-de-la-Lande.

Réf. de 1437 a 1456, dites par., év. de Rennes.

De gueules a la croix d'or frettée d'hermines. (G. le B.)

Fondu dans Haugoumar.

Le sr de la Granhac, débouté à la réformation de 1668, ressort d'Auray.

 

RIVIÈRE, sr de Laubinière, — de Vauguérin, par. de Saint-Aubin-des-Châteaux, — de la

Mordelais, par. de Fay.

Déb. à l'intend. en 1703, ress. de Nantes.

D'or flanqué de deux rivières au naturel. (B. L.)

Un échevin de Nantes en 1658.

 

RIVIÈRE(DE LA) (orig. de Paris), sr de Saint-Loup, — de Vau-Ia-Reine, — de la

Piolaine.

De sable à une bande d'argent, accostée en chef d'un croissant de même; aliàs :

d'azur à la fasce d'or, accomp. en chef d'une étoile de même et en pointe de deux

croissants d'argent (arm. de l'Ars.).

Alexandre, conseiller au parlement en 1588, père d'Elisabeth, mariée en 1629 à Pierre Gouyon,

sr de la Raimbaudière.

 

RIVIÈRE (DE LA), en breton STER (DU), voyez STER(DU).

 

TOMEII. 43

============

 

Source: "Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne" nlle édition T1 1843

Jean Ogée, A Marteville, Pierre Varin

 

...extrait : .AUVERNÉ (jusqu'en 1793, Auverné n'était qu"un)

 

sur le plan historique :

... « On voit, dans ce territoire, la maison de la Rivière, devenue célèbre par les grandes actions de ses possesseurs. Ils descendaient des comtes de Cornouailles et de vicomtes de Rohan, suivant le cartulaire de la cathédrale de Quimper et de l’abbaye de Sainte-Croix de Quimperlé .

                 Vers l’an 1200, Christophe de Mur, époux de Louise de la Rivière, fille unique de Thibaud, seigneur de la rivière, prit par convention le nom et les armes de la Rivière. Après la mort de Louise, il épousa en secondes noces Olive de Savigné, de laquelle il eut deux enfants, Thibaud et Robert, qui se rendirent célèbres dans la suite. Ce dernier, en 1296, sous le sire de Mautauban, accepta le changement de bail en rachat.

                 Thibaud de la Rivière, devenu le compagnon d’arme du connétable Du Gueslin, se signala en 1363 à la bataille de Cochorel, près d’Evreux.

                 En 1373, ce seigneur qui avait sous sa bannière 4 chevaliers et 46 écuyers accompagnèrent le duc Jean IV au siège de Brest et comparut à Caranteau, avrc nuf écuyers de sa suite, en 1381..

                 Guillaume de la Rivière, son fils aîné, époux de Jeanne de Rohan, fut nommé  arbitre  en 1380 et 1384 avec les seigneurs de Rohan, de Laval, de Clisson, de Malestroit, d’Asserac et de Derval, entre le duc Jean IV et Josselin de Rohan, évêque de Saint-Malo, qui avait entrepris de se soustraire à l’autorité et à la puissance de son souverain.

                 Bertrand de la Rivière fut envoyé en ambassade, en 1392, avec le seigneur de Malestroit, vers le pape Boniface VII au sujet des différends qui s’étaient élevés entre le duc et Henri le Barbu, évêque de Vannes, qui avait accusé le prince de faire battre de la fausse monnaie et de plusieurs autres larcins.

                 En 1420, Geoffroi de la Rivière obtint du duc Jean V la permission d’ajouter un quatrième poteau à la justice de la Rivière.

                 En 1445, guillaume de la Rivière, petit-fils de jean de la Rivière et de Marguerite de Beaumanoir, fut envoyé en ambassade vers le roi Charles VII.

                 Alix, seule héritière de cette famille, se maria à Rolland de Coetrieux, qui prit les armes de la Rivière. 

                En 1447, Guillaume de la Rivière était évêque à Rennes ; Jean de la Rivière, son frère, était, en 1450, chancelier de Bretagne; et Gilles de la Rivière, vice-chancelier, en 1488. Ces trois seigneurs étaient issus d’une branche cadette de la famille de la Rivière ».  

            

  Pour complément, voir:

"Les cotes du Nord: histoire et géographie de toute les villes et communes .." Benjamin-Philibert jolivet (1856)

           Mur de Bretagne / Corlay ...

 

                                        1462:(sous François II) les seigneurs de la Rivière étaient sergents féodés du duché;

                                        .....

                                        1667: Yves-Olivier de la Rivière, chevalier, baron du Plessis et de la Rivière est gouverneur de Saint Brieuc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires