Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PETIT-AUVERNÉ PATRIMOINE
  • PETIT-AUVERNÉ PATRIMOINE
  • : Un inventaire du patrimoine de la commune du Petit-Auverné (44) à partir d'une recherche documentaire.
  • Contact

Recherche

Liens

20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 15:56

Nous avons fait connaissance avec le blason de la famille de la Rivière (d'Auverné) par l'intermédiaire du blason de la commune de Petit-Auverné, dessiné et validé en 1976 ; la devise date probablement de cette époque. En effet, elle se rattache à l'hypothèse retenue par l'abbé Deniaud pour expliquer l'origine du nom Auverné (du gaulois aulne). Une seconde hypothèse nous conduit vers Auvergne … (donc vers aulne?)

 

 

 

 

La curiosité nous a ensuite entraîné dans des recherches en archives. C'est ainsi que nous découvrons l'ouvrage de Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, avec description et dessin du blason de la famille de la Rivière.

Sur un sceau une devise: "Undequaque inspicientum" Nobiliare de Bretagne P Potier de Courcy 1866

 

RIVIÈRE(DE LA), sr dudit lieu, de la Pilousière et de la Provosté, paroisse d'Auverné,

  • de la Chauvelière, paroisse de Joué,

  • de Lancé, de Quienparle, paroisse de Saint- Viaud,

  • du Plessis, paroisse de Varades,

  • du Hautbois, paroisse de Saint-Julien-de-Vouvantes,

  • du Houssay et de la Juinière, paroisse de Trans,

  • de Crapado, paroisse de Plaintel.

Réformations et montres de 1427 à 1535, paroisse. d'Auverné, Varades, Trans et Plaintel, évêché de Nantes et Saint-Brieuc.

De gueules, au chevron d'hermines, comme Rhuys et Villeneuve.

nota : selon l'abbé Deniaud : de gueules (rouge=sang), privilège accordé après une blessure en combattant au côté du roi (Thibault avec Du Guesclin bataille de Cocherel 16/05/1364 ).

Pierre, nommé dans le testament de Jean de Châteaubriant en 1262; Isabeau, dame de la Rivière,

épouse vers 1380 Gilles Menguy,qui prit les nom et armes de la Rivière; Jean, fils des précédents,

président aux comptes en 1418, puis chancelier de Bretagne , épouse Jeanne Brillet, dont Robert,

évêque de Rennes, + 1450.

Fondu dans Angier de Lohéac.

 

Nous avons poursuivi nos recherches dans les divers armoriaux. On constate certaines différences, mais les évolutions sont inévitables dans le temps: fin de lignée, mariage, achats, ventes des terres ... Nous remarquons la dispersion des terres.

Nous avons pu trouver des descriptions des armoiries (à l'origines inscrites sur les armes ..) gravées dans les églises, notamment sur le rapport des visites des " églises rurales de la baronnies de Chateaubriant 1663-1664, retranscrit par l'abbé Guillotin de Courson.

Auverné

Et au-dessous, en parallèle, sont deux escussons, l'un d'iceux écartelé, au premier et dernier, de gueules à la croix d'or frettée d'azur (qui est la Rivière ancien), et aux deux autres : de gueules à la croix d'argent pattée (qui est Rougé). Et l'autre escusson : my-party desdites armes à la croix d'argent et de gueules à trois bandes d'argent chargée d'hermines (qui est la Haye)" ;

de gueules à la croix d'or fretté d'azur (la Rivière ancien)

de gueules à la croix d'or fretté d'azur (la Rivière ancien)

d'Azur à la croix engrelée d'or
d'Azur à la croix engrelée d'or

d'Azur à la croix engrelée d'or

de la Rivière  Bretagne St Brieuc

de la Rivière Bretagne St Brieuc

La recherche n'est pas exhaustive.

Le nom "de La Rivière" est répandu; des interférences sont possibles entre branches. Les armoriaux divergent parfois, interprétation de lieu, problèmes de datation ...

Pour nous, à l'origine de nos recherches ces signes héraldiques s'attachent à une famille, un nom = un emblème, d'où notre étonnement de constater de la multiplicité de la représentation de "de gueules à chevron d'hermine" comme Rhuys et Villeneuve,.. en Guyenne .. peut-être s'agit-il de parents ? d'alliés ?   ???

La recherche reste ouverte !

Partager cet article

Repost 0

commentaires